Aubry échappe à la mise en examen

Martine-Aubry_pics_390Le mis en examen de Martine Aubry et de huit autres personnes pour l’affaire amiante a été une seconde fois annulée par la cour d’appel de Paris.
« Les neuf mises en examen sont annulées et nous allons repartir en cassation » annonce Michel Ledoux. Les parties civiles considèrent cette nouvelle annulation comme « dramatique ». La Cour de cassation n’avait pas accepté l’annulation des mises en examen décembre dernier, et a passé l’affaire la Chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris.
Martine Aubry est « suspectée » d’avoir exposé des salariés de Ferodo-Valeo à l’amiante. 300 d’entre eux auraient eu des maladies professionnelles. Marie-Odile Bertella-Geffroy dénonce la manière dont la transcription des droits français selon la directive européenne de 1983, un dispositif visant à protéger les salariés. Les mises en examen n’a pas eu lieu, mais la partie civile pense saisir la cour de cassation.

Laisser un commentaire