François Fillon n’épargne pas Jean François Copé

Jean-François_Copé_2012Suite à l’affaire Bygmalion, Jean François Copé a démissionné de son poste du président de l’UMP. François Fillon fait un bilan amer de ce qu’il a laissé derrière lui.
Le mardi 03 juin 2014, une réunion de crise s’est tenue au sein de l’UMP. Elle a réuni des centaines de personnes (800 selon les organisateurs) dont 142 étaient des députés et des sénateurs. Selon François Fillon, le plus important actuellement est d’empêcher l’anéantissement du parti. En effet, l’affaire Bygmalion qui a mis en cause l’ancien président du parti a fortement touché l’UMP. Il affirme que les soupçons de trahisons, de mensonges et de détournements de fonds qui ont marqué les années Copé risqueraient bien d’engloutir l’UMP.

Avec Jean-Pierre Raffarin et Alain Juppé, il forme un triumvirat destiné à rétablir la confiance des militants à l’UMP. Cette tâche est difficile, mais elle est nécessaire si le parti souhaite briguer la présidence en 2017.

Laisser un commentaire