New-York Forum Africa : les jeunes à l’honneur 

Pour sa troisième année consécutive, le New York forum Africa s’est tenu à Libreville, capitale du Gabon.  Victime de son succès, l’organisation présente cette fois une grande nouveauté : un forum citoyen destiné aux jeunes. 

Sous le thème de « la transformation du continent », l’édition 2014 du forum souhaitait avant tout s’adresser aux jeunes. En effet, l’Afrique est selon les chiffres de la Banque africaine de développement  le continent le plus jeune du monde. Près de 200 millions de ses habitants sont âgés entre 15 et 24 ans. Quand on sait que 60% des chômeurs africains sont des jeunes, il n’a donc pas été surprenant que le tiers des participants du New-York Forum Africa  aient entre 25 et 35 ans. L’enjeu est crucial auprès de cette population et cet événement était susceptible d’entretenir leurs espoirs d’avenir.

Les organisateurs et notamment le principal instigateur du NYFA, Richard Attias, ont mis en place un forum citoyen à l’intention de cette jeune population. Cette dernière a pu être mise directement en contact avec les principaux chefs d’entreprises africains et leur faire part de leurs préoccupations. Ces dernières sont souvent les mêmes : accès difficile à l’enseignement supérieur, aux visas pour étudier à l’étranger ou à l’emprunt pour monter une entreprise. En plus, ils ont pu bénéficier de la présence de chefs d’états dont les très médiatiques AliBongo, Paul Kagame (Rwanda) ou le ministre des affaires étrangères françaises Laurent Fabius.

Anecdote amusante : un jeune entrepreneur gabonais est venu aborder Ali Bongo et lui a reproché de ne jamais amener avec lui d’hommes d’affaires lors de ses déplacements. Ce dernier a aussitôt proposé au businessman débutant de l’accompagner pour son prochain voyage. Cette initiative, si elle demeure symbolique, montre à quel point les jeunes africains sont dorénavant pris en compte par leurs dirigeants qui n’auront aucun mal à fédérer leur enthousiasme. Selon une étude d’opinion, près de 90% d’entre eux pensent que leur niveau de vie sera meilleur que celui de leurs parents.

Crédits photo : GovernmentZA

 

Laisser un commentaire