La fin du monde annoncée par des calmars géants

Que se passe-t-il en ce moment sur les côtes japonaises ? Ventouse, tentacules, et des corps de céphalopodes géants (plus de 3 mètres) s’échouent régulièrement sur les plages du Japon. Les pêcheurs locaux sont anxieux. Ils y voient une annonce de mauvaise « augure ».

La peur s’accentue de plus en plus. Le malaise se ressent au port d’Himi (préfecture de Toyama). Trois corps de pieuvres géantes ont été repêchés au cours du seul mois de Janvier. L’un deux a été retrouvé à Himi le 4 janvier. Un autre a été pris dans des filets au large de l’île de Sado (Préfecture de Niigata) le 8 janvier. Le 19 janvier, des tentacules sont retrouvés a proximité du rivage.

Deux jours plus tard, un monstre est pêché à Iwami (préfecture de Tottori) et encore un autre le mois suivant. Le plus gros mesurait plus de 8 mètres, l’équivalant d’un immeuble de 3 étages… Shigenori Goto, le pêcheur de 44 ans qui a attrapé deux de ces calmars, perçoit un présage dans le mystérieux afflux de ces créatures des abîmes.

« C’est la première fois que je voyais un calmar géant en 15 ans de pêche », déclare Shigenori Goto. « Je me demande s’il ne s’agit pas d’une sorte de signe », ajoute-t-il. La population locale voulait se repaitre du colosse avant qu’une analyse prouve sa nocivité sur la santé en cas de consommation. Le calmar contenait trop d’ammoniac pour être consommable.« C’était vraiment un gros morceau. Un peu plus petit et on aurait pu songer à le manger, mais il dégageait vraiment une très forte odeur d’ammoniac. Je ne pense pas que sa chair aurait été bonne », affirme M.Gotto.

Les céphalopodes géants peuplent les eaux profondes des côtes du Japon, de -300 mètres à -1500 mètres.  Sont-ils forcés de remonter à la surface à cause de la présence d’un nouveau super prédateur des abysses ?

Crédit photo : Niigata Prefecture

Laisser un commentaire