Le nucléaire français plébiscité en Angleterre

Le contrat décroché par EDF en Grande-Bretagne requalifie le nucléaire dans la lutte contre le réchauffement climatique. Pour la construction des deux réacteurs EPR sur le site de Hinkley Point le consortium formé entre EDF, les électriciens chinois CGN et CNNC et Areva n’est pas seulement une bonne nouvelle pour les entreprises concernées.

Ce contrat de 16 milliards de livres (18,5 milliards d’euros) porte sur la construction de deux réacteurs EPR; EDF participera au financement à hauteur de 50% Il va contribuer à créer et maintenir des dizaines de milliers d’emplois directs dans la filière nucléaire française, en remplissant le carnet de commandes pour les dix prochaines années souligne Henri Proglio. François Hollande et Arnaud Montebourg n’ont d’ailleurs pas manqué de saluer l’événement, rappelant au passage que le « choix de l’EPR, qui s’inscrit dans le cadre d’un programme de renouvellement progressif d’une grande partie du parc nucléaire britannique, témoigne de sa réponse aux plus hautes exigences de sûreté ».

Beau résultat pour un secteur un peu sur la défensive après l’affichage par la majorité « écolo-socialiste » d’un objectif de réduction à 50% de la part du nucléaire dans la production d’électricité française. Le nucléaire a donc un avenir en France mais aussi à l’export y compris dans un pays aussi développé et exigeant que la Grande-Bretagne. Par ailleurs, le ministère de l’énergie souligne qu’avec ce moyen, la plus vieille nation du nucléaire civil poursuit ses objectifs européens de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Ce contrat honore la première tranche d’un programme qui prévoit 4 à 5 réacteurs au Royaume-Uni et le message de Hinkley Point est sans ambiguïté : les pays développés auront bel et bien besoin de l’énergie nucléaire pour relever le défi du changement climatique. A cet égard, les autorités précisent que ce programme nucléaire devrait permettre une réduction de 74 livres de la facture énergétique des ménages britanniques.

Laisser un commentaire