Poutine/Chapman : les délires de Robert Eringer

L’officialisation de la séparation de Vladimir et Lyudmila Poutine vient mettre un terme aux nombreuses rumeurs sur la vie privée du président russe, notamment celles lancées par Robert Eringer, qui assurait récemment que Vladimir Poutine avait une relation avec l’ancienne espionne Anna Chapman. 

Il pouvait certes sembler absurde de penser que le président Russe Vladimir Poutine et l’ancienne espionne devenue égérie sexy puissent avoir une relation intime, tant l’indiscrétion de celle qui pose dans les magazines en petite tenue ne correspond pas à la passion du secret que l’on connait à Vladimir Poutine.

Pourtant, cette rumeur farfelue a fait le tour des médias et du web. Elle est même parvenue à entrer dans l’inconscient collectif. Sans doute faut-il y voir le tour de force du blogueur Robert Eringer, connu pour sa mythomanie et ses nombreuses condamnations judiciaires pour diffamation.

Robert Eringer, ancien rédacteur pour un tabloïd anglais, installé à Santa Barbara, publie sur son blog depuis plusieurs années de nombreux articles insultants sur Vladimir Poutine (entre autres dirigeants politiques et financiers), qu’il semble détester de tout son cœur.

Parmi ses nombreuses divagations, Robert Eringer a notamment expliqué que Lyudmila Poutine était enfermée de force par son mari, puis qu’elle était enceinte, avant d’affirmer que Vladimir Poutine la trompait avec Anna Chapman.

L’officialisation cet été de la séparation du couple Poutine a prouvé, si besoin en était, que la disparition de Lyudmila du champ médiatique était plus liée à ses problèmes de couple (et à une tradition politique et familiale russe) qu’à d’étranges théories du complot et/ou d’adultère.

Cet épisode démontre à nouveaules dangers des nouveaux moyens de communication, à commencer par le net, où toutes sortes de rumeurs et de calomnies peuvent être propagées dans la conscience collective à vitesse grand V, et sans aucune entrave.

 

Laisser un commentaire