Chantier colossal à Dunkerque

L’utilisation du gaz devient de plus en plus courante du fait d’un double phénomène. Premièrement, les usages se multiplient, comme c’est le cas avec le gaz naturel liquéfié dans les transports. Dans un même temps, la part des hydrocarbures gaziers dans le mix électrique s’est considérablement renforcée. Pour parer à ces nouvelles demandes, l’énergéticien français EDF a donc décidé de subvenir lui-même à son approvisionnement en gaz en construisant son propre méthanier d’importation à Dunkerque.

Les dimensions des installations sont à la mesure de l’importance prise par cette ressource dans le quotidien des Français. Le site de Dunkerque comportera trois réservoirs de 190 000 m3 pour stocker du gaz à une température de – 163°C. Idéalement situé sur la côte, il pourra accueillir des navires transportant des quantités maximales de 266 000 m3.

Avant d’importer ces quantités il faudra attendre la fin du chantier prévue en 2015. La structure Dunkerque LNG rassemble EDF (65%), Fluxys (25%), et Total (10%) ; ces trois groupes financent le projet estimé à un milliard d’euros. D’ores et déjà 900 salariés sont à l’œuvre pour faire avancer la construction, 1200 sont attendus avant l’achèvement des travaux.

Récemment la filiale de Bouygues et Vinci, Entrepose projet vient de réaliser la pose du troisième dôme des réservoirs. La structure de 700 tonnes a été élevée à une hauteur de 35 mètres par un mécanisme de soufflerie et à une vitesse de 30 centimètres par minute pendant deux heures.

Laisser un commentaire