Chine : sa famille expropriée, une fillette meurt sous un bulldozer

Une petite fille de trois ans s’est faite écraser par un bulldozer en Chine alors que ses parents résistaient à l’expropriation de leurs terres.

La famille Hong a subit une double peine : alors qu’elle se battait contre les équipes de démolition, leur fille, la petite Hong Xiaorou, a péri sous les chenilles d’un des bulldozers.

Le père de famille, Hong Bingsheng, qui s’opposait aux ouvriers venus terrasser les terres avoisinant sa maison, a, selon l’AFP, demandé à un responsable de l’équipe de démolition : « Qu’est-ce qui est le plus important : une vie humaine ou l’appropriation de terres ? »

« L’appropriation de terres », a-t-il répondu.

Dévastée par le drame, la famille a porté le corps de la petite fille aux autorités gouvernementales pour faire part de leur colère et de leur protestation.

La Chine est le théâtre régulier de scènes d’expropriation très violentes qui répondent à une urbanisation fulgurante. L’AFP précise que l’organisation non-gouvernementale Amnesty International dénonçait en 2012 une « collusion généralisée » entres les autorités et les promoteurs.

Laisser un commentaire