Un jeune Kirghize mange une marmotte et meurt de la peste

Au Kirghizistan, un jeune adolescent de 15 ans, Temirbek Isakumov, est mort de la peste bubonique le 22 août 2013.

Le jeune garçon, vivant au bord du lac touristique d’Issyk-Kul, s’était présenté à l’hôpital avec une forte fièvre et des ganglions enflés au niveau du cou et des aisselles.

Dinara Saginbaeva, la ministre kirghize de la Santé, a confirmé, lundi 26 août, que le décès de ce jeune garçon était bien à attribuer à la peste bubonique qui, plus connue sous son nom de « peste noire », a emporté un tiers de la population européenne au 14ème siècle.

Les médecins supposent que Temiberk a contracté la maladie après avoir mangé une marmotte cuisinée lors d’un barbecue familial et sur laquelle se trouvait une puce porteuse de la peste.

Après sa mort, Temiberk a été incinéré et ses cendres ont été enterrées avec précaution.

Le Kirghizistan, qui fut frappé par la maladie pour la dernière fois il y a 30 ans, réfute toute possibilité d’épidémie et a mis en quarantaine plus de cent personnes qui ont pu être en contact avec Temiberk avant sa mort.

Le ministère des Situations d’urgence a également indiqué que des centaines de personnes vivant dans la province d’Issyk-Kul étaient sous observation et que trois personnes du village de Temirberk souffrant d’une forte fièvre et de ganglions ont été hospitalisées.

Aujourd’hui des traitements, comme l’usage d’antibiotiques, existent contre la peste, dont 400 cas ont été recensés en 2012, selon l’Organisation Mondiale de la Santé.

Laisser un commentaire