Un chirurgien s’empare de l’héroïne cachée dans son patient

Un médecin, opérant à l’hôpital de Bogotol en Sibérie orientale, a discrètement subtilisé de l’héroïne qu’il retirait du ventre de son patient.

Ce patient, qui faisait office de « mule » avait en effet plusieurs capsules d’héroïne dans son estomac. A la suite de l’opération, les capsules avaient été récupérées par des agents policiers qui ont constaté l’étrange disparition de l’une d’entre elles.

Cette dernière a été retrouvée dans les vêtements… du chirurgien, déjà connu par la police pour possession de drogue, et qui avait eu le temps de s’emparer de 5 grammes d’héroïne.

Les forces de l’ordre russes ont finalement vite retrouvé et arrêté ce chirurgien peu scrupuleux qui lors de son interpellation était… sous l’emprise de la drogue, précise La Tribune de Genève.

Le docteur drogué est poursuivi pour vol de produits stupéfiants et acquisition et détention illégale de drogue. Il risque jusqu’à 15 ans de prison pour son opération.

Laisser un commentaire