Sur Internet, elle propose de louer ses seins

Une jeune maman de 29 ans, basée en région parisienne à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), a publié une annonce insolite sur le site e-loue. L’objet de l’offre ? Ses seins.

Infirmière de formation, la jeune femme, qui indique être « en pleine santé », propose un « service rendu à la personne » un peu particulier : la location de ses « seins pour l’allaitement de nourrissons […] jusqu’à une dizaine de prises pour [le] bébé ». Les tarifs : 20 euros de l’heure, 100 euros pour la journée, 500 euros pour la semaine.

L’annonce a été validée par l’équipe du site, même si son co-fondateur, Alexandre Woog a fait part de son étonnement : « J’ai été surpris par l’annonce, déclare-t-il, mais vu qu’elle s’avère sérieuse, après vérification de notre service modération auprès de la dépositaire de l’annonce, nous avons accepté de la publier ».

Toutefois, la commercialisation du lait maternel est très encadrée en France. L’article L.2323-1 du Code de santé publique précise que seuls les lactariums sont autorisés à stocker et distribuer du lait maternel.

Car la pratique peut s’avérer dangereuse. Le lait maternel peut en effet être source de contamination pour le bébé (hépatites B et C, VIH, staphylocoques…). Pourtant, la jeune maman, y voit une aubaine pour les « couples homosexuels [qui] n’ont pas la chance de pouvoir allaiter leur bébé ».

Laisser un commentaire