Trash : une drag queen berlinoise se coud les lèvres pour protester contre l’homophobie [VIDEO]

Barbie Breakout, une drag queen et DJ d’origine allemande, s’est automutilée en signe de protestation contre les lois anti-gays qui ont récemment été adoptées par le gouvernement russe et contre l’homophobie ambiante qui sévit en Russie.

Attention : les images peuvent heurter la sensibilité de certaines personnes.

Connue et reconnue pour ses performances spectaculaires et excentriques sur les scènes berlinoises, Barbie Breakout apparaît cette fois-ci seule devant sa caméra. La scène est courte, limpide : une aiguille, du fil, des points de suture et une bouche ensanglantée.

En Russie, les pouvoirs publics ont adopté au mois de juin des mesures répressives visant à punir toute forme de « propagande homosexuelle » auprès des mineurs. Les sanctions : 4.000 à 5.000 roubles d’amende (100-125 euros) pour une personne physique, 40.000 à 50.000 (1.000-1.250 euros) pour les personnes dépositaires de l’autorité publique, 800.000 à 1 million (19.000-23.500 euros) pour les entités juridiques. Une autre loi réprimera les « offenses aux sentiments religieux des croyants » : la sanction peut aller jusqu’à trois ans de prison.

Le geste de Barbie Breakout est donc doté d’une grande charge symbolique. Sans doute sa révolte silencieuse fera-t-elle grand bruit…

Laisser un commentaire