NYFA 2013 : une mobilisation pour l’emploi

Pendant longtemps, l’Afrique est apparue comme le continent oublié de la mondialisation. Engagée sur le sentier de la dépendance de nombreux économistes affirmaient que malgré les importantes ressources naturelles, l’économie de rente ne permettrait pas aux peuples d’Afrique d’aspirer à un niveau de vie supérieur. Pourtant quelques iconoclastes à l’instar de Martin Bouygues, ou Richard Attias ont aperçu le potentiel que recouvrait ce vaste territoire aux riches sous-sols et à la démographie galopante !

Un enracinement qui porte ses fruits

Le New York Forum Africa en est déjà à sa deuxième édition ! Cet événement, parrainé par l’homme d’affaires franco-marocain, Richard Attias, et la fondation Omar Bongo, s’est tenu à Libreville. Après avoir dirigé Publicis Worldwide et travaillé pour l’ancien président des Etats-Unis Bill Clinton, l’entrepreneur a souhaité mettre en œuvre « le pouvoir de l’action collaboratrice ». A cette occasion de nombreux chefs d’entreprises se sont réunis et ont annoncé la création d’un fond ayant vocation à stimuler l’emploi et la formation professionnelle à destination de la jeunesse africaine. Doté de plus de 150 millions, le fond « train my generation » est un message d’espoir envoyé à la population autant qu’une véritable perspective de création de richesses. Rappelons qu’aujourd’hui, les taux de croissance en Afrique dépassent celui de la Chine dans de nombreux pays!

Une manifestation pour renforcer la collaboration panafricaine

D’autres projets vont voir le jour suite à ces rencontres, de la construction de lourdes infrastructures au développement du tourisme régional, le premier objectif est de stimuler l’investissement. Pour y parvenir les carnets d’adresses et les savoir-faire des nombreux participants ont été activés. Cela étant, le NYFA 2013 marque surtout l’émergence d’une conscience collective panafricaine ; Richard Attias se réjouit notamment de voir ses initiatives se dérouler dans un espace francophone !

Laisser un commentaire