Prix du logement ? 1,5€

Liverpool ne savait plus quoi faire de ses logements sociaux délabrés. Pour s’en débarrasser, la ville les a mis en vente, pour un prix dérisoire : 1 livre, soit 1,5 euro.

En revanche, il y a une condition à l’acquisition de ces logements. Les (futurs) propriétaires s’engagent en effet à rénover leur logement selon des critères gouvernementaux : les réparations et l’isolation sont obligatoires.

De plus, les propriétaires devront séjourner pendant cinq ans dans leur maison, laps de temps pendant lequel il est impossible de la louer.

En tout, 179 logements sont disponibles : seuls 20 seront vendus sous ses conditions à des résidents de la ville, ou des gens qui y travaillent. Les autre logements seront donnés en grande partie à une association de la région spécialisée dans l’amélioration de quartiers. Cependant, la ville devra faire le tri parmi le millier de demande…

Grâce à cette vente, la ville s’assure que les logements seront rapidement rénovés. Le coût total de travaux s’élèveraient sinon pour la ville à 10 millions de livres (15 millions d’euros).

C’est grâce à la diffusion d’un documentaire de la BBC que la municipalité a eu l’idée de cette vente. Intitulé « le scandale britannique du logement », il critiquait le fait que de nombreux logement sociaux étaient inhabités et prêts à être détruits, alors que de nombreuses personnes auraient accepté d’y vivre après les avoir rénovés.

Laisser un commentaire