Les femmes, mieux représentées à France Télévisions ?

Rémy Pflimlin, le président de France Télévisions, a annoncé hier que le groupe allait prendre une série de mesures, afin de mieux valoriser les femmes dans les programmes ainsi que dans la vie de l’entreprise.

Dans son allocution au colloque « En avant toutes ! », Rémy Pflimlin rappelle que, contrairement aux chaînes de la TNT, France Télévision refuse de diffuser « un certain type de programmes qui ont parmi leurs ressorts principaux des stéréotypes puissants voire dégradants (notamment la téléréalité) et qui représentent un important pouvoir de prescription auprès des jeunes ».

Pour commencer, dans le cadre de la vie d’entreprise, le président de France Télévisions s’engage à mieux considérer les candidatures féminines pour les postes de cadres à pourvoir, et de passer la proportion des femmes dans l’encadrement de 1/4 à 1/3 d’ici 2015. Les femmes seront également mieux accompagnées et formées pour pouvoir plus facilement prétendre à ce genre de poste.

En tant que média, France Télévisions tient également compte de la représentation des femmes dans les programmes : il assure lutter contre la banalisation de la violence faite aux femmes, et contre les stéréotypes.

Pour cela, une attention particulière sera donnée aux programmes jeunesse, et notamment « au nombre de personnages masculins et féminins, ainsi qu’au poids des personnages principaux et secondaires masculins et féminins ».

Le nombre d’ « expertes », dans des émissions telles que « C’est dans l’air », « Mots croisés », « Complément d’enquête » ou encore « Envoyé spécial » sera également revalorisé. Pour l’instant, elles représentent 18% des invités : elles passeront à 30% l’année prochaine.

 

Laisser un commentaire