Comment se prémunir contre les moustiques ?

Le moustique, au-delà du côté désagréable que peuvent avoir les démangeaisons dues à ses piqûres  et ses bourdonnements incessants, peut amener de véritables maladies. Cet été, ils commencent à envahir nos jardins et maisons : comment faire pour les éviter ?

Il faut d’abord préciser que pour certaines personnes, fuir les moustiques sera plus difficile que pour d’autres : ces insectes sont en effet plus attirés par un certain type de peau. Par exemple, ceux qui transpirent beaucoup, ceux qui boivent de la bière, ceux qui présentent une forte concentration de stéroïdes ou de cholestérol à la surface de leur peau doivent être particulièrement vigilants.

Pour lutter contre eux, il faut prendre le problème à la racine : éviter toute stagnation d’eau, dans laquelle les larves peuvent tranquillement se développer. Redoutable également, les moustiquaires aux portes et aux fenêtres.

Ensuite, plusieurs solutions existent pour les repousser : citronnelle, ultrasons, huiles essentielles, spray… Par contre, certains d’entre eux n’ont pas prouvé leur efficacité, et la plupart sont sujet à controverse.

S’il est trop tard, pas de miracle pour éviter les démangeaisons : au plus peut-on les soulager avec un peu de vinaigre.

Cette année, plusieurs départements sont en vigilance rouge, notamment dans la région Rhône-Alpes, et dans les DOM-TOM.  Cependant, des équipes de démoustication ont déjà réalisé un travail de traitement des eaux.

Même si dans nos régions, le moustique est plus agaçant que dangereux, il ne faut pas oublier que dans le monde, ils tuent 800.000 personnes par an, en leur transmettant des maladies telles que le paludisme.

 

Laisser un commentaire