Google cherche des explorateurs pour sa cartographie

Sur Google Maps, on peut trouver des cartes, des vues satellites, et des vues de rues ou paysages de presque toute la Terre. Ces prises d’images proviennent en très grande partie des « Google cars », équipées de dispositifs de capture d’images. Mais certaines zones restent encore inaccessibles.

En effet, ces voitures ne peuvent se faufiler partout, du Grand Canyon aux canaux de Venise, en passant par les minuscules ruelles de certaines villes.

Pour lutter contre ce manque d’informations, Google a trouvé une parade : il incite les randonneurs à s’équiper du « trekker »et à faire découvrir de nouveaux lieux au public.

Ce dispositif est composé d’une caméra à 360° de 15 objectifs, qui enregistre et géolocalise les lieux. Mais attention : le paquetage pèse 18 kilos et mesure 2 mètres de haut !

L’offre est plutôt destinée aux ONG et offices de tourisme qui veulent rendre leur région attractive, mais n’importe quel particulier peut postuler.

Certains regrettent cependant que Google soit propriétaire de ces images, alors que d’autres projets similaires (comme OpenStreetView) laissent toutes les photos et données qu’ils ont collectées libres de droit.

 

Laisser un commentaire