Les collégiens testent la nouvelle formule du brevet

Après l’annuelle effervescence autour du baccalauréat, qui apporte son lot de scandales, problèmes administratifs, notations et sujets hasardeux, c’est autour des collégiens de passer leur diplôme : le Brevet des Collèges. Cette année, c’est une nouvelle formule que les élèves testeront.

Dans la pratique générale, rien n’a changé : les notes de toutes les matières (sauf l’histoire-géographie) en contrôle continu seront prises en compte, ainsi que la note de « vie scolaire » (assiduité, présence …). Ensuite, l’élève passera un écrit pour valider les trois matières principales : français, mathématiques, histoire-géographie-éducation-civique.

Mais, la nouveauté de cette année, c’est l’ajout à ces épreuves d’un oral d’histoire de l’art. Chacune des matières a également un certain nombre de modifications.

L’épreuve de français comporte désormais deux sujets de rédaction : un « imagination » et un autre « réflexion ». La dictée a également été revalorisée, en passant de 600 caractères à 800.

En mathématiques, les exercices deviennent indépendant : si on ne réussi pas le premier, on peut quand même faire le deuxième. Ils sont aussi plus nombreux, et au moins un sera de type « problème ».

En histoire-géographie-éducation-civique, il faudra dorénavant composer sur les trois disciplines, plutôt que sur un sujet histoire ou géographie.

 

 

Laisser un commentaire