La Chine va envoyer une femme dans l’espace !

Wang Yaping deviendra demain, à 11h38 (heure française), la deuxième femme chinoise (et la 58ème femme)  à avoir une place dans une mission spatiale. Sa prédécesseure, Liu Yang, avait décollé l’année dernière, pour un vol de treize jours.

Mais Wang Yaping fera partie de la plus longue mission spaciale chinoise, et sera en orbite pendant quinze jours, à bord du vaisseau Shenzhou X. Le décollage se fera à l’aide d’une fusée Longue Marche, qui est déjà en place sur son pas de tir au centre spatial de Jiuquan.

Elle sera accompagnée de deux hommes, Nie Haisheng et Zhang Xiaoguang. La jeune femme, âgée de 33 ans, est major dans l’Armée populaire de libération (APL) et membre du Parti communiste chinois (PCC).

Le vaisseau Shenzhou X partira s’arrimer au laboratoire Tiangong-1. Mise en orbite en 2011, cette station permet de tester plusieurs technologies et techniques spatiales. Elle a déjà été visitée deux fois, en novembre 2011 et juin 2012.

Cette mission est la dernière visite de la station Tiangong-1. A terme, les chinois espèrent mettre en orbite en 2020 une station plus importante, et capable d’accueillir des astronautes sur une longue durée.

 

 

Laisser un commentaire