Chypre : des toilettes pour dénoncer la crise

Un artiste chypriote a exprimé d’une manière originale son mécontentement face à la situation économique de son pays, en installant aujourd’hui des toilettes devant la banque centrale de Chypre.

Installées sur le trottoir devant la banque centrale de l’île, les 20 toilettes en plâtre blanc sont alignées sur deux rangés. Mais vues de dos, ces sculptures prennent la forme de pierres tombales et délivrent ainsi un double message.

L’artiste chypriote de 49 ans, Andreas Efstathiou, cherchait à dénoncer la situation économique de l’île et a choisi des toilettes pour « le symbole plutôt clair » qu’elles représentaient.

Le pays qui était au bord de la faillite a dû accepter en mars un plan de sauvetage de l’Union Européenne et du Fonds Monétaire Internationale. Les mesures drastiques imposées à l’île ont fait perdre toutes leurs économies à des milliers de personnes.

Le taux de chômage de l’île méditerranéenne atteint les 15%, et Chypre pourrait connaître une récession à deux chiffres.

Laisser un commentaire