Elles se font coudre un patch sur la langue pour maigrir !

On connaissait déjà le patch à la nicotine, pour arrêter de fumer, ou le patch aux différents « actifs naturels » (caféine, thé vert …) pour perdre cellulite et masse graisseuse. Mais ici, rien à voir avec une quelconque diffusion d’ingrédients sur la peau : le patch empêche tout simplement de manger.

Depuis un an, le « Miracle Patch » fait fureur au Venezuela, et il est de plus en plus posé par les chirurgiens sur les femmes voulant maigrir.

Le principe est simple : une fois le patch posé (à l’aide de six points de suture) sur la langue des patientes, il leur devient très douloureux de manger ou mâcher quoi que ce soit. Celles-ci sont donc condamnées à faire un régime uniquement liquide.

Les résultats sont fulgurants : la plupart des patientes perdent ainsi aux alentours de 20 kilos lors du mois que dure le traitement.

Les médecins se félicitent de l’action miraculeuse du patch. Surtout que la pose de celui-ci est assez bon marché, puisqu’elle ne coûte « que » 2.000$. A titre de comparaison, il faudra débourser entre 14.000 et 35.000$ pour la pose d’autres appareils de restriction alimentaire, de type « by-pass » (qui se font à l’intérieur de l’estomac).

Pour toutes les femmes qui se disent manquer de volonté pour faire un régime, ce patch semble être la solution idéale. Cependant, certains médecins soulignent les effets secondaires de la pose de ce dispositif : la douleur est parfois telle que les patientes ne peuvent même pas parler ou bouger la langue, pendant plusieurs jours. De plus, s’il est porté plus d’un mois, le patch peut s’incorporer à la langue.

Dernier reproche : même si le patch permet une perte de kilos spectaculaire, il n’apprend en rien aux femmes à se nourrir correctement, ni à adopter un régime équilibré …

tongue_patch2

Laisser un commentaire