Trop de riz, ou pas assez de féculents ?

Depuis quelques jours, une nouvelle ébranle les consommateurs : le riz pourrait contenir de grandes quantités d’arsenic. Pourtant, une étude parue aujourd’hui rapporte que les français ne consomment pas assez de féculents …

L’information est partie des autorités danoises, qui ont alerté cette semaine sur les dangers du riz, notamment chez les jeunes enfants : une consommation quotidienne pourrait augmenter le risque pour eux de développer un cancer.

Des études ont en effet révélé que le riz contenait de l’arsenic inorganique, un poison pour l’être humain. Cependant, il est moins dangereux pour l’adulte, dont le métabolisme permet de l’éliminer plus facilement que celui des enfants.

Les autorités conseillent même de limiter les produits à base de riz pour les moins de trois ans : céréales ou chocolat au riz soufflé, boissons et lait de riz, gâteaux de riz …

Pourtant en France, une toute autre étude vient s’ajouter à ces sombres recommandations : les français ne mangeraient pas assez de féculents, de pâtes, de pommes de terre, de céréales, de pain … et de riz.

Seul un homme sur deux et une femme sur trois respecteraient les doses prescrites. Mais les féculents sont boudés par les consommateurs, car ils « feraient grossir ». Pourtant, en rassasiant suffisamment, ils éviteraient les fringales et autres grignotages.

D’après Emmanuelle Kesse-Guyot, du Centre de Recherche en Nutrition Humain qui a dirigé l’étude, il faudrait en consommer 2,5 portions par jour (une portion équivalant à 200 grammes de pâtes ou 50 grammes de pain), soit « Du pain complet au petit-déjeuner, des lentilles au déjeuner et du riz complet au dîner ». A chaque repas, en résumé.

Alors qu’en parallèle, une autre étude publiée ce matin par l’Association santé environnement France indique qu’un enfant sur trois ne sait pas reconnaître un poireau, une courgette, une figue ou un artichaut, et que la moitié ne savent pas que les frites sont faites à base de pomme de terre.

 

Laisser un commentaire