Les clubs allemands dominent le football européen

Avec des victoires prestigieuses, respectivement contre le Barca et le Real de Madrid, le Bayern de Munich et le Borussia Dortmund ont rappelé le vieux continent au bon souvenir du football allemand.

Mardi 23 avril, l’Allianz Arena de Munich accueillait une finale avant l’heure. Et le Bayern a donné une véritable leçon de football à des Barcelonais qui ont pratiqué un jeu inoffensif pendant 90 minutes. Le score final (4-0) reflète une partie dominé de bout en bout par les coéquipiers de Franck Ribéry.

Cela aurait pu en rester là si le Borussia Dortmund n’avait pas décidé de se mêler aux festivités. Mercredi 24 avril, dans un Westfalenstadion surchauffé, les joueurs de Jürgen Klopp ont donné une claque au Real de Madrid (4-1). L’attaque polonais Robert Lewandowski s’est notamment illustré par un quadruplé.

Sur les 22 joueurs titularisés par le Bayern et le Borussia, 14 sont de nationalité allemande. Signe que le football outre-Rhin se porte plutôt bien.

Avec de tels scores, les joueurs barcelonais et madrilènes devront donc sortir des performances exceptionnelles au retour pour espérer se qualifier. Mais tout est possible en football, même si à la fin c’est toujours à l’Allemagne qui gagne…

Laisser un commentaire