Canada : la police déjoue une attaque terroriste

Lundi 22 avril, les autorités canadiennes ont annoncé avoir arrêté un attentat visant la ligne de chemin de fer reliant la ville canadienne de Toronto à New-York, aux États-Unis. Les deux suspects recevaient leurs ordres d’Al-Qaïda.

Au Canada, la police a déjoué un projet d’attentat préparé par deux hommes, arrêtés à Toronto et Montréal, qui répondaient aux ordres d’Al-Qaïda, établis en Iran. « Ces individus voulaient mener une attaque terroriste contre un train de passagers de la société d’État canadienne Via Rail », a indiqué la Gendarmerie Royale du Canada (GRC), lors d’une conférence de presse.

Selon plusieurs médias locaux, ils visaient la liaison New York-Toronto, très fréquentée. La police n’a pas précisé le pays d’origine des suspects, qui n’ont pas la citoyenneté canadienne. Leur identité a été toutefois communiquée : les deux hommes sont Chiheb Esseghaier, 30 ans, résidant à Montréal, et Raed Jaser, 35 ans, établis à Toronto.

Les suspects ont été inculpés pour « complot en vue de commettre un attentat terroriste » et « complot sous la direction d’un groupe terroriste », a informé la GRC. L’attentat « était encore à l’étape de préparation et aucune attente n’était imminente ».

Les autorités soulignent qu’il n’y a aucun lien avec l’attentat perpétré à Boston, à l’origine de trois morts et environ 200 blessés.

C’est la première fois que le Canada, jusqu’ici relativement épargné par le terrorisme international, dépose des chefs d’accusation contre Al-Qaïda. Mais ces derniers temps, le pays est apparu comme « un vivier pour le recrutement de futurs extrémistes islamistes », rapporte Le Nouvel Observateur.

 

 

 

Laisser un commentaire