Le premier lancement de la fusée Antares retardé

Mercredi soir, la société américaine Orbital Sciences devait procéder au vol inaugural de sa fusée Antares. Le lancement a été reporté pour des raisons techniques, et devrait être reconduit dans les 48 heures.

Ce report, survenu dix minutes avant la mise à feux, est dû, selon le commentateur de la télévision de la Nasa qui retransmettait le compte à rebours, à « la séparation prématurée de tuyaux reliant le pas de tir au second étage » du lanceur.

Initialement prévu il y a un an, ce vol d’essai a déjà été retardé en raison de retards dans la construction.

Orbital, société privée propriétaire de la fusée, a été choisie par la Nasa pour envoyer du fret à la Station Spatiale Internationale. Mais d’abord, Antares doit prouver sa capacité à mettre sur orbite la capsule Cygnus, qui acheminera le fret.

Lors du vol d’essai, la fusée contient donc seulement un simulateur d’une charge équivalente (soit 3,8 tonnes, pour une charge possible de 2 tonnes).

En cas de succès de ce vol d’essai, Orbital prévoit un vol de démonstration, en embarquant cette fois le ravitailleur Cygnus. En tout, 20 tonnes de fret seront ainsi envoyés à la Station spatiale d’ici 2016.

Laisser un commentaire