Anonymous lance une cyberguerre contre la Corée du Nord

Le groupe de hackers Anonymous revendique le piratage de l’Intranet nord-coréen. Des représentations caricaturales du dirigeant Kim Jong-Un sont apparues sur des comptes officiels de réseaux sociaux.

Le compte Twitter Uriminzokkiri, qui relaie la propagande de la Corée du Nord, suivi par environ 14 000  internautes, a été piraté jeudi 4 avril par le collectif Anonymous. Ce compte arbore un avatar et des messages postés par les hackers. L’image officielle a en effet été remplacée par un couple dansant le tango, portant des masques, emblème des Anonymous.

Caricature du dictateur

Sur le compte Flickr du site officiel sont apparues plusieurs images. L’une proclame seulement « Nous sommes les Anonymous ». Une autre propose une caricature de Kim Jong-Un. Le dictateur y est montré avec une tête de cochon et un tatouage sur la poitrine représentant Mickey, en référence à son arrestation dans un Disneyland. Sous ce dessin, on peut y lire «Il jette l’argent par les fenêtres quand les siens meurent de faim».

« Chatons et pornos »

Un message signé par le groupe Anonymous revendique ses piratages et condamne les nouvelles menaces émises par la Corée du Nord. En adoptant un ton ironique, les hackers s’adressent aux hommes politiques, aux internautes et aux journalistes.

« Nous avons des gens sur place ayant pénétré l’Internet local (…) dès que les connexions seront stabilisées, nous allons injecter des chatons et du porno sur le réseau», assure le collectif Anonymous.

Le texte se termine par les phrases clés des hackers : « Nous sommes légion, nous n’oublions pas, nous de pardonnons pas, nous n’oublions pas. Nous veillons. »

 

Laisser un commentaire