Un puissant antibiotique élaboré grâce aux pandas

Les scientifiques chinois ont isolé chez le panda géant une molécule qui lutterait contre les bactéries résistantes et qui pourrait être synthétisée en laboratoire.

Une équipe de l’université de Nankin a réussi à identifier le gène qui permet au système immunitaire du panda de lutter contre divers agresseurs et plus particulièrement les bactéries.

Ce gène module la production d’un peptide, une protéine, présentant un grand pouvoir antimicrobien : la cathélicidine-AM. Les cathélicidines ne sont pas nouvelles en soi, puisqu’elles sont présentes chez plusieurs mammifères. Elles circulent dans le sang et permettent d’éliminer la plupart des bactéries et des champignons rencontrés.

Ces molécules provoquent moins d’apparitions de résistance chez les micro-organismes par rapport aux antibiotiques synthétiques. Elles auraient également un spectre d’action relativement large et ne feraient pas de distinction entre les bactéries résistantes ou standards. La cathélicidine-AM agirait six fois plus rapidement que les antibiotiques de synthèse.

Les chercheurs chinois sont parvenus à synthétiser cette molécule. Leur objectif est de créer des médicaments pour l’être humain.

 

 

Laisser un commentaire