Bernard Tapie : « les journalistes se payent des putes ! »

Hommes d’affaires, politicien, acteur et escroc à ses heures perdues, et maintenant patron de presse, Bernard Tapie est partout ! Mais son franc-parler ne fait toujours pas l’unanimité.

Depuis le 20 décembre 2012, Bernard Tapie est à la tête de quatre titres de presse : Nice Matin, La Provence, Var Matin et Corse Matin.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le nouveau boss ne ménage pas ses employés. Plusieurs journalistes, sous les ordres du commandant Tapie, rapportent quelques unes de ses phrases assassines.

Au détour des couloirs des rédactions, on n’a ainsi pu entendre : « Je ne vais pas augmenter les journalistes pour qu’ils aillent se payer des putes ! » ou encore « Le problème du Marseillais, c’est que dès qu’il sait lire et écrire, il quitte la ville… »

Le 15 mars dernier, Bernard Tapie avait déjà choqué en estimant que Le journal La Marseillaise, principal concurrent de La Provence, était « le mieux fait de toute la région »

Malheureusement, il ne s’agit pas de mauvaises blagues mais bien du franc-parler de l’actuel patron… Les journalistes devront faire preuve de courage !

 

Laisser un commentaire