Un trentenaire paye une prostituée avec des billets photocopiés

Un trentenaire originaire du Puy-de-Dôme ne s’est pas gêné pour payer une prostituée… avec des billets de 10 euros photocopiés.

Il voulait la prendre pour un pigeon… et c’est loupé !

A Vichy, un homme a décidé de prendre du bon temps avec une prostituée dominicaine itinérante. Basée à Barcelone, elle se rendait régulièrement dans la cité thermale pour le « travail ». Installée dans des appartements qu’elle louait pour quelques semaines, la prostituée laissait des annonces sur Internet.

Le trentenaire s’est offert une prestation à 150 euros. Et il a décidé de payer sa petite affaire avec 15 billets de 10 euros… photocopiés !

«  Dans l’ambiance et la pénombre, elle n’y a sans doute vu que du feu. Vous vous êtes peut-être dit que parce qu’elle est prostituée, elle n’oserait pas porter plainte? », imagine le président du tribunal correctionnel de Cusset.

Les tromperies du trentenaire l’ont condamné à deux mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende. Quant à la prostituée, elle est invitée à exercer son emploi de l’autre côté des Pyrénées.

En jouant au plus malin, l’Auvergnat se sera fait attraper… deux fois.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire