Le Conseil d’Ethique du Medef désapprouve l’initiative de Parisot

Mardi 5 mars, Robert Leblanc, Président du Conseil d’éthique du Medef aurait envoyé un mail à Laurence Parisot signalant qu’il n’approuverait pas une modification des statuts, nécessaire à la réélection de la présidente de l’organisation.

Arrivant à la fin de son second mandat, Laurence Parisot demande une modification des statuts de l’organisation afin de bénéficier d’une prolongation de son mandat pour 2 ans. En effet, elle estime qu’un président réélu devrait bénéficier d’un mandat aussi long que celui d’un nouveau président.

Actuellement, le second mandat du président du Medef ne dure que 3 ans, contre 5 années pour le premier mandat.

Si le Conseil d’Ethique du Medef ne régit pas le fonctionnement de l’organisation, il est en charge des codes de bonne conduite que doivent adopter les patrons. L’entourage de la présidente n’apprécie cette annonce du président du Conseil d’Ethique avant que ses membres n’aient donné d’avis définitif.

Pierre Gattaz, candidat à la succession de Laurence Parisot juge lui « antidémocratique » la volonté de cette dernière de modifier les statuts de l’organisation.

Laisser un commentaire