De la viande de cheval retrouvée dans les produits Findus

Au Royaume-Uni, au mois de janvier, un scandale éclatait : de la viande de cheval était retrouvée dans des produits censés contenir du bœuf.  Comigel, une société française, est désormais affectée par la polémique.

Les produits de l’entreprise française Comigel, fournisseur de la marque Findus, ont été testés par l’Autorité britannique de sécurité alimentaire (FSA). Les lasagnes, notamment, contenaient plus de 60% de viande de cheval.

Findus a testé 18 plats de lasagnes au bœuf. La marque a découvert que 11 d’entre eux contenaient entre 60 et 100% de viande de cheval, selon l’Autorité britannique. La société a pris des mesures pour retirer les produits du marché. Les consommateurs britanniques seront remboursés.

La FSA exige que soit désormais testés tous les plats à base de bœuf. « Nous n’avons pas de preuve qui laisserait penser que cette nourriture présente des risques pour la santé. Cependant, la FSA a demandé à Findus d’effectuer des tests sur les lasagnes pour identifier la présence éventuelle de phénylbutazone (médicament vétérinaire)», selon l’Autorité britannique de sécurité alimentaire.

Les supermarchés Aldi et Tesco ont retiré de leurs rayons une série de plats produits par l’entreprise Comigel. Les consommateurs sont invités à ne plus acheter ce type d’aliments.

Les britanniques sont sous le choc. Déjà à la mi-janvier, de l’ADN de cheval avait été retrouvé dans plusieurs burgers distribués par la chaîne de supermarché Tesco et par le fast food Burger King. L’affaire révèle la possibilité d’une défaillance dans le contrôle de traçabilité de la viande. Des activités criminelles peuvent être à l’origine du problème selon la FSA.

Laisser un commentaire