Ugly Model Agency : l’agence des mannequins aux physiques uniques

Créée en 1969 par deux photographes londoniens, l’agence de mannequins « Ugly Model Agency » a fait des gens aux physiques ingrats son fonds de commerce. Cette société de modeling a en effet assise sa réputation dans le secteur de la mode grâce à ses modèles en tout genre, que d’aucuns n’hésiteraient pas à qualifier comme étant « moche« . Petit, grand, gros, maigre, nez proéminent ou crochues, piercé, tatoué, transsexuel… à sa manière, cette agence a redonné un certain relief à l’adage « il faut de tout pour faire un monde« .

Mais qu’y a-t-il de plus subjectif que la beauté? Face à cette interrogation, rien de surprenant à ce que Mark French, le fondateur de cette agence, définisse ses mannequins comme étant des personnes « aux physiques atypiques » ou « à forte personnalité« . Politiquement correct quand tu nous tiens. « Un mannequin de chez Ugly Models doit surtout être -ce que je répète sans cesse– à l’aise dans sa peau. Je pense qu’on peut dire que je recherche tout type de personnes lors des auditions, des gros aux minces, des larges aux petits, et je ne sais jamais ce que je cherche avant de l’avoir trouvé” déclare-t-il.

La philosophie de cette agence ne serait donc pas de mettre en avant des gens moches mais plus des gens aux physiques uniques. Découvert alors qu’il était livreur, le modèle star de l’agence se prénomme Dell. Et selon Marc French, « Dell n’a pas un visage conventionnel. Il a les dents avancées et cassées, de grandes oreilles et il ne représente pas la beauté parce qu’il faut avouer qu’il n’est pas agréable à regarder. Mais, il est moche dans le bon sens« . Dell, lui, ne se trouve pas laid. Il se définirait même comme quelqu’un de « grand et plutôt génial. Je suis un modèle, n’est-ce pas? Quand j’étais petit, je n’aurai jamais pensé pouvoir devenir modèle un jour. Les gens se moquaient de moi« .

En jetant un oeuil sur les galeries photos du site de l’agence, il faut avouer que les modèles de la catégorie « homme » et « femme » ne sont pas, à quelques exceptions près, si repoussants que ça. C’est plutôt du côté de la galerie des physiques « spéciaux » que l’on trouve les freaks tant vantés par l’agence.

Et si certaines têtes vous sont familières, c’est parce que des modèles ayant travaillés avec cette agence sortent du Livre Guinness des Records (l’homme le plus grand du monde, la femme la plus piercée etc.) ou ont pu être aperçu dans des films comme Harry Potter, Pirates des Caraïbes ou James Bond. Marc French précise même que de nombreux modèles de l’agence « sont largement demandés par de grandes marques comme Calvin Klein« .

Laisser un commentaire