Ces entreprises qui continuent de créer des emplois en France

C’est presque un scoop. En pleine crise et à l’heure où les fermetures d’usines font les Unes des journaux, des entreprises continuent de créer des emplois en France. D’après une enquête menée par Le Monde, EDF, McDonald’s et Airbus sont les trois entreprises qui occupent le podium des créateurs d’emplois nets (embauches moins départs).

Au pied du podium figurent le nouveau centre commercial francilien So Ouest (1.091 emplois créés), Safran et Amazon, qui en 2013 va ouvrir un centre dans le Nord (2.500 créations d’emplois annoncés).

EDF a embauché 6.000 personnes en 2012, dont 2.000 créations d’emplois. Un tiers de ces embauches sont destinées à combler les départs à la retraite, les autres embauches seront allouées aux nouveaux projets du géant de l’électricité.

L’électricien recrute dans tous les secteurs de métiers et dans toutes les filières de production même si le nucléaire représente le tiers des embauches. EDF à d’ores et déjà annoncé qu’il allait recruter 6.000 personnes de plus en 2013.

De son côté, McDonalds a recruté 43.000 personnes en 2012. Un chiffre impressionnant qu’il convient de relativiser : compte tenu du nombre important de démissions, le groupe américain n’a créé que 3.000 emplois, et même seulement l’équivalent de 1.714 emplois à temps plein si l’on tient compte du fait que la moyenne horaire des contrats offerts est de 20 heures par semaine.

Airbus a créé 1.300 emplois nets en 2012, dont de nombreux postes d’ingénieurs. L’avionneur a même des difficultés a trouver assez de main d’œuvre qualifiée. « 3.000 offres n’ont pas été pourvues en 2012 par manque de candidats qualifiés » déplore le PDG du groupe Fabrice Brégier.

Malgré ces quelques exceptions, à l’heure actuelle, la plupart des entreprises détruisent plus d’emplois qu’elles n’en créent sur le territoire français. Selon l’Agence centrale des organismes de Sécurité sociale (Acoss), seuls quatre secteurs industriels continuent de créer des emplois en France : l’industrie pharmaceutique, la cokéfaction et raffinage, la distribution de l’eau, et la distribution de l’énergie.

Laisser un commentaire