Asie : la pollution de l’air tue 2 millions de personnes par an

Conséquence d’un développement économique effréné, la pollution atmosphérique est devenue un véritable fléau en Asie, tuant 2,1 millions de personnes en 2010.

Une étude sur la « charge mondiale des maladies », rendue publique en décembre dernier, a révélé  que la pollution atmosphérique faisait partie, depuis 2010, des 10 premières causes de décès dans le monde.

Parmi les 67 facteurs de mortalité étudiés, la pollution de l’air se classe au quatrième rang en Asie de l’Est (en Chine principalement), et en sixième place en Asie du Sud. Au niveau mondial, le tabagisme, l’alcool et l’hypertension artérielle constituent le podium des plus grandes causes de mortalité.

Les rejets de gaz toxiques des véhicules à moteur sont la principale cause de cet accroissement de la pollution atmosphérique, surtout que les ventes de voitures explosent en Asie depuis ces dernières années.  La construction et l’industrie, qui fonctionnent majoritairement au charbon dans cette zone du monde, sont également des facteurs qui détériorent la qualité de l’air.

Laisser un commentaire