Chine : vers la fin de la politique de l’enfant unique?

Instaurée en 1979, le politique de l’enfant unique en Chine interdit à deux personnes qui ne sont pas eux-mêmes enfant unique d’avoir plus d’un enfant ensemble. Une mesure destinée à contrôler la croissance démographique de ce pays aujourd’hui peuplé d’1,34 milliards d’habitants.  

Mais cette mesure pourrait être bientôt remise en cause pour anticiper les problèmes sociaux et économiques qu’engendrerait, selon des chercheurs, un vieillissement excessif de la population chinoise.

Plusieurs instituts de recherche suggèrent donc à la Commission de la population nationale et du planning familial de revoir la politique de l’enfant unique.

Les couples concernés par les restrictions de cette politique pourraient être autorisés à avoir un deuxième enfant dans les régions les plus dynamiques économiquement et dans celles qui ont le plus respecté la politique de l’enfant unique depuis qu’elle est instaurée.

Une politique de plus en plus contestée par les chinois depuis la révélation sur Internet d’un cas d’avortement extrême, en juin dernier : une femme enceinte de 7 mois et déjà mère d’un enfant a été forcée d’avorter par les autorités.

Laisser un commentaire