Loir-et-Cher : les gendarmes verbalisent… un policier

L’excuse « je suis de la maison » ne pouvait pas fonctionner. Car c’est par des gendarmes qu’un policier de Romorantin-Lanthenay (Loir-et-Cher) a été verbalisé pour infraction au code de la route.

Les gendarmes ont verbalisé le policier devant le commissariat où il travaille, pour s’être garé sur un emplacement réservé aux taxis.

Une amende décrite comme « une provocation intolérable » par un syndicat de police selon lequel ce comportement  est révélateur « d’un total mépris des institutions au moment même où les prévisions de fermetures de commissariats avivent les tensions entre la police et la gendarmerie ».

En effet le commissariat de la commune, visé par des redéploiements d’effectifs,  pourrait fermer prochainement.

Le syndicat de police a prévenu qu’il allait contacter le ministère de l’Intérieur pour se plaindre du comportement de ces gendarmes.

De son côté la gendarmerie cherche à minimiser l’importance de cet évènement décrit comme un « acte fortuit  et non ciblé ».

Laisser un commentaire