Les ventes d’armes augmentent à cause de l’élection d’Obama

La réélection de Barack Obama a provoqué une hausse sensible des ventes d’armes aux États-Unis. En effet, durant la campagne présidentielle, le président américain a annoncé qu’il réviserait le second amendement de la constitution américaine qui garantit jusqu’ici le droit de posséder des armes à feu aux citoyens américains.

A l’annonce de la réélection, les américains amateurs d’armes à feu se sont précipités chez les armuriers pour déclarer leur intention d’acheter une arme. Les vérifications de casier judiciaires, une étape indispensable avant l’achat d’une arme à feu, ont augmenté de 18,4% en octobre et la tendance devrait se maintenir.

S’il ne compte pas remettre entièrement en question le droit de posséder une arme, Obama veut limiter la possession des armes d’assaut, et il veut trouver des solutions pour que les mineurs ne soient pas aussi facilement en contact avec les armes.

La hausse subite des ventes d’armes n’est pas une première au pays de l’Oncle Sam. Les ventes avaient déjà augmenté après la première élection d’Obama (alors que celui-ci n’avait pas encore évoqué une remise en question du second amendement), en 2008, et suite à la fusillade d’Aurora lors de la première de Batman en juillet dernier (+39% dans le Colorado).

Chiffre ahurissant pour un européen, 30.000 personnes meurent par balles chaque année aux États-Unis.

Laisser un commentaire