Syrie : des rats dans le vagin en guise de torture

D’après des témoignages de prisonniers syriens recueillis par la BBC, des civils ont été violés par des représentants de l’ordre du régime de Bachar el-Assad.

Un homme explique avoir été violé par trois officiers, suite à son arrestation : « les trois hommes, ils étaient comme des animaux. J’ai essayé de me protéger, mais je suis un petit homme. Lorsqu’ils étaient en train de me violer, j’ai commencé à dire ‘s’il vous plaît, ne faite pas ça…’ ». En vain…

D’après le témoin, ces hommes se moquaient de lui en le violant : « Ça c’est pour avoir dit que tu n’aimes pas Bachar el-Assad ».

Selon un autre témoignage, celui d’une femme qui a également été détenue, les partisans Bachar el-Assad ont utilisé des rats et des souris pour torturer des femmes lors d’interrogatoires.

Elle décrit le calvaire d’une autre détenue « Ils ont inséré un rat dans son vagin. Elle criait. On a vu du sang sur le sol. Quelqu’un lui a dit : ‘est-ce que ça te suffit’. Ils se moquaient d’elle. Elle agonisait. Après cela, elle n’a plus bougé ».

D’après le dernier rapport des Nations unies sur la Syrie, le viol est utilisé comme arme de guerre en Syrie.

Laisser un commentaire