Le changement climatique pourrait tuer 100 millions de personnes

D’après l’ONG espagnole DARA, le changement climatique pourrait engendre la mort de 100 millions de personnes d’ici 2030.

D’après le site Think Progress «  le changement climatique contribue déjà à la mort de 400.000 personnes en moyenne chaque année, principalement à cause de la faim et des maladies transmissibles, qui affectent surtout les enfants dans les pays émergents ».

Le Huffington Post attribue même 5 millions de décès annuels à la pollution atmosphérique (dont 90% dans les pays en développement) en tenant compte des maladies, mais aussi de la faim qu’elle engendre.

En effet, l’augmentation d’un degré de la température mondiale entraîne une perte de la productivité agricole de 10%. Or la température mondiale a augmenté de 0,8 degré depuis l’époque préindustrielle, et elle pourrait croître de 2 degrés supplémentaires d’ici la fin du siècle.

D’après DARA, « l’échec des actions contre le changement climatique coûte déjà à l’économie 1,6% de son PIB », soit 1.200 milliards de dollars par an de prospérité. D’ici 2030, le préjudice pourrait doubler et s’élever à 3,2% du PIB mondial.

 

 

Laisser un commentaire