Canapéphilie : arrêté alors qu’il faisait l’amour à un canapé

Un habitant de l’état du Wisconsin aux États-Unis a été arrêté alors qu’il avait une relation sexuelle avec un canapé abandonné sur la voie publique.

D’après le témoignage du policier qui l’a arrêté, Gerard Streator, 46 ans, était allongé sur le canapé et donnait des coups de bassin contre le canapé et il frottait son pénis entre les coussins.

Streator risque neuf mois de prison et 7.000 dollars d’amende. Ces neuf mois sans canapé à portée de mains (et autres parties de l’anatomie) risquent de sembler long pour le « canapéphile ».

Laisser un commentaire