Drucker critique à la chaîne: Castaldi, Denisot, Ardisson…

Michel Drucker a passé sa carrière d’animateur télé à encenser sans retenue les personnes qu’il interviewait. On pouvait légitimement se demander si ce maître de la louange et du compliment avait déjà critiqué quelqu’un en public. Visiblement Drucker avait gardé toutes ses petites méchancetés bien au chaud, afin de s’assurer un bon buzz pour la parution de son livre « Les 500 émissions mythiques de la télé française ». Quelques extraits croustillants.

Au sujet Carole Rousseau, Michel Drucker écrit : « Je me souviens de ma mère me demandant si elle était une descendant de Jean-Jacques, l’écrivain philosophe. Je lui ai dit que non, puis elle l’a vue à l’antenne dans « Scrupules » et en a eu confirmation ».

Michel n’est visiblement pas adepte de télé réalité. Sur « Star Academy », il écrit que « le titre est une imposture : on n’apprend pas à devenir une star comme on décroche un BTS d’esthéticienne ».

Il dézingue également Secret Story, l’émission de son ancien poulain Benjamin Castaldi : « Je me contente de saluer la performance de Benjamin Castaldi qui consacre chaque année plusieurs mois de sa vie à cette émission totalement sans intérêt mais dont les producteurs lui font à chaque fois un pont d’or ».

Sur Cauet : « J’ai connu un garçon boucher très jovial qui lui ressemblait ».

Mais Michel Drucker ne tire pas que sur des ambulances : il s’en prend vachement à Ardisson (« Thierry ose tout. Sauf le direct »)  ou, plus insidieusement, à Michel Denisot : « N’oublions pas que Michel Denisot, qui présente une émission pour les jeunes en étant de ma génération, ce qui est, en soi, déjà sidérant, a su évoluer avec habilité dans tous les milieux, y compris politique ».

Laisser un commentaire