Il déguise son suicide en meurtre pour faire inculper son frère

La vengeance est un plat qui se mange froid. Parfois aussi froid qu’un cadavre…A Sainte-Radegonde, dans le Lot-et-Garonne, un homme s’est suicidé en laissant de faux indices destinés à inculper son frère de meurtre.

Michel Boussion, un agriculteur de 53 ans a été retrouvé mort dans un verger de pruniers, un fusil de chasse à ses côtés.

Son corps se trouvait à six kilomètres de son domicile. Le cadavre était dépourvu de chaussures, mais les chaussettes étaient parfaitement propres. Difficile à comprendre aux yeux des enquêteurs sachant que la victime ne s’est pas rendue sur place en voiture.

Les bottes de Michel Boussion sont retrouvées au domicile de son frère. Un frère avec lequel il entretenait de très mauvais rapports, au point que la police avait dû séparer les deux hommes à plusieurs reprises.

Le frère de la victime est donc placé en garde. Mais un approfondissement de l’enquête disculpe rapidement le frère et montre que Michel Boussion avait tout simplement tenté de déguiser son suicide en meurtre. La vengeance en héritage : on ne choisit pas sa famille…

 

Laisser un commentaire