Il passe 9 heures la tête coincé sous la porte d’un garage

Manuel Fernandes, sans abri de 54 ans, a essayé d’entrer par effraction dans un garage de location de voiture à Brockton, Massachusetts. Lorsqu’il essait de quitter les lieux, sa tête reste coincée sous la porte du garage.

La scène s’est produite aux alentour de minuit mardi. Fernandes a voulu s’en fuir du garage où il comptait commettre un vole, quand sa tête est restée coincée sous la porte.

Il  a utilisé une colonne de lit en métal  pour soutenir la porte basculante. Le mécanisme devait lui permettre de glisser plus facilement sous la porte et sortir discrètement des lieux du crime. Le plan ne s’est pas déroulé comme prévu. a été contraint à passer la nuit joue à terre sur le plancher sale.

C’est au petit matin, après neuf heures d’agonie, que John Rodriguez, directeur adjoint du garage, a pu porté assistance au voleur décidément pas chanceux. « Je me dirigeais vers l’entrée quand je l’aperçu au sol » explique Rodriguez. « J’ai vu cette petite tête qui dépassait. »

Après avoir appelé la police, le directeur adjoint a commencé à prendre des vidéos en guise de preuve mais surtout pour son propre amusement.

Dans cette situation critique mais surtout embarrassante, Fernandez a d’abord essayé de se justifier en prétendant  s’être rendu au garage pour fixer la porte, confie le lieutenant Paul Bonanca.

« Evidemment, avec le levier la porte du garage ouvert et la position dans laquelle il se trouvait, il ne fait aucun doute que sa présence n’était pas légitime, mais à des fins criminelle. »

Fernandes a immédiatement été hospitalisé et souffre de gros hématome sur le dos de sa tête dû à la pression de la porte.

« Cela aurait pu être fatale si la porte s’était refermé avec plus d’élan. Je ne conseille à personne d’essayer », rajoute Bonanca.

L’état de santé actuel du sans-abri n’a pas été communiqué. Ce qui est sûr c’est que son ego en a pris un grand coup!

Laisser un commentaire