Un stewart licencié pour avoir mangé des biscuits

La gourmandise est un vilain défaut, ce n’est plus un adage pour ce stewart de la compagnie aérienne belge. Il a en effet été licencié mardi pour avoir devoré deux boites de biscuits. Sacrilèges ! Ces 12 pâtisseries étaient destinées aux passagers de la classe « business », et non pour lui, rapporte mercredi La Libre Belgique.

Les faits remontent au 23 mai dernier lors d’un vol reliant Kinshasa à Bruxelles. L’homme était employé depuis plusieurs années par Brussels Airlines. Il a reçu son C4 mardi après-midi.

« C’est du jamais vu. Ce type de mesure est totalement inédit! » commente un responsable syndical. « On parle ici de quelques biscuits et non d’un vol de parfums ou d’autres objets et cadeaux vendus ou proposés dans la cabine. »

Il y a une explication à ce geste gourmant. « Il faut savoir que le personnel navigant n’a pas droit à un petit-déjeuner lors d’un vol. Comment voulez-vous tenir éveillé pendant des heures, alors que les passagers dorment ? », explique le responsable syndical.

De son côté, la direction Brussels Airlines explique ne « jamais communiquer » les raisons d’un licenciement. « Nous investissons dans notre personnel et on ne licencie certainement pas à la légère et pas pour une question de biscuits. » Celle-ci évoque une « répétition d’incidents » à propos de ce steward trop gourmand.

Qui vole un oeuf vole un bœuf ? Il vole des gateaux… il est remercié!

Laisser un commentaire