Elle décide de s’installer dans le caveau de son mari

Une Argentine a fait des travaux dans le caveau de son mari décédé en 2010, afin d’y installer un lit, internet et une cuisinière.

Jusqu’à ce que la mort nous sépare, cette formule ne sonne pas juste à l’oreille de cette veuve. Adriana Villareal, âgée de 43 ans, s’est installée pendant plusieurs jours dans le caveau de son mari à Dos de Mayo dans le nord-est de l’Argentine.  Elle y a fait installer une radio, un ordinateur, internet, un lit, une chaise et une petite cuisinière pour son confort.

La police rapporte qu’elle rendait visite à son mari « trois fois par an, restait trois ou quatre nuits sur place et se cuisinait quelque chose ».

« Quand on aime vraiment quelqu’un, on peut faire toute sorte de choses. (…) Mon mari mérite cela et davantage encore », explique la veuve. Pour le commissaire en charge de l’affaire, « quelqu’un capable de dormir à côté d’un cadavre ne doit pas aller très bien ».

Lorsque les policiers se sont rendus au cimetière San Lazaro pour constater les faits, Mme Villareal, sans gène, les reçoit en pyjama. « On pouvait voir le cercueil ouvert et le corps embaumé » rajoute le commissaire, faisant allusion à Sergio Yede, le mari d’Adriana, décédé en 2010 à l’âge de 28 ans.

 

Laisser un commentaire