Nadine Morano, piégée au téléphone n’a décidément pas d’humour

Nadine Morano ne rigole plus, elle porte plainte. L’ancienne ministre UMP, candidate en difficulté dans la circonscription de Meurthe et Moselle, est tombée dans un canular téléphonique que lui a tendu Gérald Dahan.

Dans l’extrait mis en ligne vendredi sur le site de Sud Radio, l’humoriste s’est fait passer pour Louis Aliot, vice-président du Front National. Au téléphone, il demande à Mme Morano un retrait de l’UMP Etienne Mourrut dans le Gard, contre un soutient du candidat FN. L’ex-ministre explique alors très amicalement que « Mr Mourrut s’est maintenu parce que François Fillon lui a demandé de le faire.»

Puis le masque tombe et Morano tombe dans le piège du bon vieux canular. Elle entame une longue discussion avec l’imitateur. Elle confesse son admiration pour Marine Le Pen et avoue être d’accord avec ses projets de société.

Puis elle s’emballe : « La droite, la gauche, c’est tout de même pas pareil, ils vont nous mettre le droit de vote des étrangers, je sais pas si vous vous rendez compte (…) J’ai pas envie que ça devienne le Liban chez moi. »

Ce canular, qui passe en boucle sur les ondes radios, intervient alors que Mme Morano suscitait déjà la polémique en appelant les électeurs du FN à voter pour elle le 17 Juin, au deuxième tour des législations.

Nadine Morano n’a pas beaucoup apprécié la plaisanterie. Elle dénonce un « complot politique » et envisage de porter plainte contre Mr Dahan pour mensonge, usurpation d’identité et manipulation de conversation, rien que ça…

Laisser un commentaire