Les grecs paient-ils leurs impôts?

Dans une interview au quotidien britannique The Guardian parue vendredi 25 mai, la directrice du FMI, Christine Lagarde, a soutenu que « les Grecs devraient commencer par s’entraider collectivement […] en payant tous leurs impôts » et évoqué « tous ces gens qui essaient tout le temps d’échapper aux taxes ».

La directrice générale du Fonds monétaire international réitère ses propos lundi lors d’un entretien télévisé. Pour Mme Lagarde, il est indispensable que les Grecs paient leurs impôts afin de contribuer au redressement du pays. Ces propos n’ont pas manqué d’attirer les critiques et la colère, en Grèce comme en France.

Pourtant les troubles actuels de la Grèce sont en grande partie liés à la fiscalité. Corruption, fraude fiscale et gestion défaillante de l’impôt sont autant de dérives dénoncés depuis un certains temps.

En novembre 2011, la commission européenne a évalué à 60 milliards d’euros le montant des impôts impayés par les entreprises et particuliers grecs à l’État, soit 25% du PIB. Soulignons que le FMI a accordé à la Grèce un prêt de 28 milliards d’euros en mars dernier, cumulé à celui de 30 milliards d’euros de mai 2010.

Laisser un commentaire