Des prostituées africaines vendent le sperme de leurs clients

D’après le site Koaci.com, des prostituées ghanéennes et ivoiriennes sont au centre d’une affaire de trafic de sperme.

Suite à une relation avec un client, les prostituées impliquées récupèrent le préservatif utilisé. La dose contenue dans un préservatif serait vendu à hauteur de 10.000 francs CFA.

Ce sperme serait utilisé lors de cérémonies rituelles, par exemple pour renforcer les liens entre un mari et sa femme.

Une prostituée ivoirienne a témoigné pour Seneweb.com : “L’année dernière, un Nigérien m’a approchée pour que je lui livre le sperme de mes clients moyennant une forte somme d’argent. Face à mon refus, il m’a rassurée en me disant que c’était simplement pour faire fructifier son commerce. Mais j’ai refusé cette demande qui est à mon sens immorale.”

Seneweb.com conseille à ceux qui ne peuvent pas s’empêcher d’aller voir des femmes de joie de jeter leur préservatif dans les toilettes après un rapport.

Laisser un commentaire