Un japonais asexué cuisine et sert son pénis pour un banquet

Le japonais Mao Sugiyama, qui se décrit comme « asexué », a cuisiné et servi son propre pénis et ses propres testicules dans un banquet à Tokyo.

Cet illustrateur (son nom d’artiste est HC) a décidé de se faire opérer quelques jours après son 22ème anniversaire. Ses parties génitales lui ont été rendues conformément à sa demande, congelées et dans un sac en plastique.

Après avoir songé à les manger lui-même, Sugiyama a décidé de faire goûter ses testicules, son pénis et son scrotum à des volontaires. Il a donc posté un message en ce sens sur twitter mi-avril.

Pour le banquet, il s’est habillé en chef et a cuisiné lui-même ses bijoux de famille. Cinq personnes se sont vu offrir une assiette pour 250 dollars en présence de 70 curieux. Les parties ont été garnies avec des champignons et du persil.

Sugiyama a assuré à ses consommateurs qu’il n’avait aucune maladie sexuelle, même s’il a reconnu avoir eu de nombreuses relations sexuelles avec des filles rencontrées sur Internet le mois précédant l’opération, « pour être sûr de ne rien regretter »

Malgré de nombreuses plaintes et réactions indignées sur Internet, Sugiyama a pu cuisiner son sexe en toute légalité sachant qu’il n’y a pas de lois interdisant le cannibalisme au Japon.

Plus d’informations sur ce site.

Pour les anglophones, un article du Huffington Post sur le sujet.

Laisser un commentaire