Japon : le ballon d’un lycéen en Alaska, un an après le tsunami

Les téléspectateurs du monde entier ont déjà été surpris de découvrir ce bateau japonais qui a dérivé pendant un an suite au tsunami, de la côte est du Japon à la côte ouest du Japonais.  Encore plus improbable, compte-tenue de la taille de cet objet, des habitants de l’Alaska viennent de retrouver le ballon d’un lycéen japonais, à 5.000 kilomètres de l’archipel nippon.

Le ballon de football a été repéré par un technicien radar très observateur. Il a alors demandé à sa compagne, d’origine japonaise, de traduire les mots inscrits sur le ballon, des symboles que  les innombrables vagues ayant fouetté le cuit n’ont miraculeusement pas totalement effacé.

Il s’agissait du nom du propriétaire du ballon, Misaki Murakami, et du nom de son établissement scolaire d’appartenance.

David Baxter et sa femme Yumi ont pu retrouver la trace du lycéen, qui est encore vivant, grâce à l’intermédiaire d’un journaliste.

Et ils ont déjà prévu de lui rendre le plus tôt possible, à la grande joie de l’adolescent : « J’ai tout perdu dans le tsunami alors je suis ravi qu’on ait retrouvé mon ballon ».

Ce ballon est l’un des premiers objets a frapper la côté américaine, mais il devrait être suivi par de nombreux autres.

Laisser un commentaire